ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/1 - 2007  - pp.21-24  - doi:10.1007/s10269-007-0605-5
TITRE
La formation des internes en radiothérapie-oncologie

TITLE
Intern training in radiation oncology

RÉSUMÉ

Un dialogue continu entre les médecins en formation (internes et chefs de clinique) organisés en association, la SFjRO et les enseignants de la SFRO et du collège CNEC a permis de créer une dynamique de formation des internes en oncologie radiothérapie.

Les cours nationaux des internes organisés en séminaires résidentiels depuis 2001 ont couvert les besoins d’un enseignement théorique national de thèmes plus difficiles à enseigner en région tels que la radioanatomie, la radiobiologie, la radiophysique et la curiethérapie. Ces cours nationaux ont indiscutablement eu un effet dynamisant et ont aussi permis, grâce à un dialogue direct des internes avec les enseignants et les représentants professionnels:

de suivre l’évolution du nombre de médecins en formation en temps réel et signaler les besoins d’augmenter le nombre de postes d’internes et surtout de postes de chefs de cliniques assistants

d’analyser les motivations des internes pour le choix des spécialités oncologiques

de confirmer annuellement les besoins d’évolution de la maquette

de discuter précocement avec les professionnels publics et privés sur les modes d’installation. L’implication croissante des médecins en formation lors du congrès annuel national de radiothérapie, l’introduction d’une session des jeunes radiothérapeutes, la création d’un cours d’été contribue à des étapes supplémentaires renforçant un « effet d’école ». Malgré un regain d’intérêt évident depuis cinq ans en oncologie radiothérapie (de 52 à 89 internes en formation sur les cinq années du cursus) la démographie reste inquiétante et couvre incomplètement les besoins d’une discipline en pleine évolution et renouvellement.

Les besoins à venir concernent principalement:

un accès élargi au clinicat pour permettre aux futurs oncologues radiothérapeutes de compléter leur formation en cancérologie en postinternat

de plus grandes facilités aux activités de recherche, avec un accès aux différents masters

une mobilité accrue en France, en Europe et en international

une ouverture aux autres disciplines en cancérologie avec la mise en place de cours communs aux autres options d’oncologie.



ABSTRACT

In France, national courses covering the theoretical aspects of radiotherapy (such as radiological anatomy, radiobiology, radiophysics and brachytherapy) contributed to an increase in interest in radiation oncology among interns. In 2001, the number of trainees amounted to 52, increasing to 89 in 2006. We describe other activities, such as active participation in the national meeting, thematic courses, and evaluation policies. An analysis of motivations demonstrated an equal interest in general oncology and the technical aspects of the discipline. Even with such encouraging results, the number of young specialists is inadequate, covering less than half the future needs of this speciality.



AUTEUR(S)
G. KANTOR, S. RIVERA, C. LAFOND, A. DUPARC, F. HUGUET, A. TOLEDANO, S. SERVAGI-VERNAT, E. MARTIN, F. MORNEX, M. BOLLA, P. BEY

MOTS-CLÉS
Formation initiale, Radiothérapie, Oncologie

KEYWORDS
Initial training, Radiotherapy, Oncology

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (176 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier