ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/8 - 2006  - pp.731-741  - doi:10.1007/s10269-006-0504-1
TITRE
L’hormonothérapie adjuvante chez la femme avant la ménopause

TITLE
Adjuvant hormone therapy in premenopausal women

RÉSUMÉ

Chez les femmes non ménopausées la survie des cancers du sein exprimant des récepteurs d’estradiol et ou de progestérone est améliorée significativement par différentes modalités d’hormonothérapie adjuvante: la suppression de la fonction ovarienne quand il n’y a pas de chimiothérapie, la suppression de la fonction ovarienne associée au tamoxifène et le tamoxifène seul qu’il y ait ou non une chimiothérapie associée, par ailleurs la survie est vraisemblablement améliorée par la suppression de la fonction ovarienne chimioinduite. La suppression de la fonction ovarienne peut être réalisée de façon définitive par ovariectomie ou radiothérapie ovarienne ou de façon temporaire par agoniste de LH-RH pour une durée non codifiée (deux, trois, ou cinq ans). Comparée à la chimiothérapie, quand les récepteurs hormonaux sont positifs, l’hormonothérapie seule est d’efficacité similaire à l’association CMF ce qui la fait considérer aux yeux des auteurs comme possiblement sous-optimale par rapport aux associations comportant des anthracyclines ou taxanes. Associer la suppression ovarienne au tamoxifène n’apporte pas de bénéfice supplémentaire en termes de survie qu’il y ait ou non une chimiothérapie, en même temps elle dégrade la qualité de vie. La tolérance du tamoxifène seul n’a pas été comparée à celle de la suppression de la fonction ovarienne. On ne dispose d’aucune donnée sur l’intérêt éventuel d’une association suppression de la fonction ovarienne et inhibiteur de l’aromatase, que ce soit en efficacité ou en tolérance, des études sont en cours. Le tamoxifène seul doit être considéré aujourd’hui comme le traitement hormonal standard chez la femme non ménopausée.



ABSTRACT

Several types of adjuvant endocrine therapy improve survival of premenopausal women with hormone receptor-positive breast cancer: ovarian suppression without chemotherapy; ovarian suppression combined with tamoxifen; and tamoxifen as a singleagent treatment, with or without chemotherapy. Otherwise, survival is very likely improved by chemotherapy-induced amenorrhoea. Permanent ovarian suppression can be achieved by surgical ovariectomy or ovarian irradiation, while temporary suppression can be realized by LHRH agonist therapy over several years (the appropriate time has not been well codified: 2, 3 or 5 years according to clinical trials). Compared to chemotherapy, endocrine therapy alone is as effective as adjuvant chemotherapy with cyclophosphamide, methotrexate, and fluorouracil (CMF) and is considered sub-optimal compared to current chemotherapy combinations. Tamoxifen tolerance has not been compared to that of ovarian suppression. When ovarian suppression is combined with tamoxifen, no additional benefit is observed in terms of survival compared to tamoxifen as a single agent, although toxicity increases significantly. Currently, there is no data available on the efficacy or toxicity of aromatase inhibitor combined with LHRH agonist. Tamoxifen alone should be considered the standard adjuvant endocrine therapy for premenopausal women with breast cancer.



AUTEUR(S)
J.-P. GUASTALLA, C. CONFAVREUX, C. SABA, F. RUSTAM, J.-F. BRANTUS, I. Ray COQUARD, T. BACHELOT

MOTS-CLÉS
Cancer du sein, Préménopause, Adjuvant, Hormonothérapie, Chimiothérapie, Tamoxifène, Castration, Suppression de la fonction ovarienne

KEYWORDS
Breast cancer, Premenopausal women, Adjuvant, Hormone therapy, Chemotherapy, Tamoxifen, Ovariectomy, Ovarian suppression

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (193 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier