ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/5 - 2006  - pp.494-502  - doi:10.1007/s10269-006-0426-y
TITRE
Traitement de l’anémie par injection hebdomadaire chez les patients atteints de cancer: analyse comparative des agents stimulants l’érythropoïèse

TITLE
Treatment of anaemia in cancer patients by weekly injection: comparison of erythropoiesis-stimulating agents

RÉSUMÉ

L’anémie est fréquente chez les patients atteints d’un cancer, mais son impact est souvent sous-estimé. L’anémie dégrade la qualité de vie, et des données indiquent également qu’elle est associée à un mauvais résultat thérapeutique et à une réduction de la survie. L’introduction de l’érythropoïétine recombinante humaine (epoetin) a autorisé un traitement efficace de l’anémie sans les risques associés aux transfusions sanguines. Une récente étude randomisée menée chez des patients atteints d’une hémopathiemaligne amontré qu’une même dose hebdomadaire d’epoetin bêta était aussi efficace lorsqu’elle était administrée en une seule injection par semaine au lieu de trois injections par semaine. Cette administration hebdomadaire de l’epoetin bêta (NeoRecormon®) a été autorisée par les autorités réglementaires européennes pour le traitement des patients atteints d’une hémopathie lymphoïde maligne, présentant une carence relative en érythropoïétine et recevant un traitement antitumoral. La darbepoetin alpha (Aranesp®) a également été autorisée en administration hebdomadaire pour le traitement de l’anémie chez les patients atteints d’une affection maligne non myéloïde traitée par chimiothérapie. La plus grande commodité et le moindre coût d’administration du traitement hebdomadaire devraient permettre à un plus grand nombre de patients de bénéficier d’un traitement par epoetin.



ABSTRACT

Anaemia is frequent among cancer patients, yet its impact is often underestimated. Anaemia has a negative effect on quality of life, and data also show that it is associated with poor therapeutic results and lower survival rates. The introduction of human recombinant erythropoietin (epoetin) has allowed the efficient treatment of anaemia without the risks of blood transfusions. A recent randomized study carried out on patients suffering from haematological malignancies demonstrated that the same weekly dose of epoetin-beta was as efficient when administered by a once-weekly injection vs three injections in the week. This once-weekly injection of epoetin-beta (NeoRecormon®) was authorized by European regulatory authorities for patients suffering from lymphoid haematological malignancies who have relative erythropoietin deficiency and are receiving anti-tumour therapy. Weekly administration of darbepoetin-alpha (Aranesp®) has also been authorized for treatment of anaemia in patients with non-myeloid malignancies receiving chemotherapy. Once-weekly treatment being more practical and less costly should allow a greater number of patients to be treated by epoetin.



AUTEUR(S)
E. PUJADE-LAURAINE, J.-F. GEAY, C. TOPHAM

MOTS-CLÉS
Anémie, Epoetine alpha, Epoetin bêta, Darbepoetin alpha

KEYWORDS
Anaemia, Epoetinalpha, Epoetin-beta, Darbepoetin-alfa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (167 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier