ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/4 - 2006  - pp.357-361  - doi:10.1007/s10269-006-0404-4
TITRE
Traitement du myélome multiple

TITLE
Treating multiple myeloma

RÉSUMÉ

Nous assistons depuis 20 ans à des progrès continus dans la prise en charge des patients atteints de myélome multiple (MM). Le traitement intensif avec autogreffe de cellules souches du sang périphérique constitue maintenant le traitement de référence des patients de moins de 65 ans. Depuis 1999, l’arsenal thérapeutique s’est renforcé de trois molécules majeures, le thalidomide, le bortézomib (Velcade®) et le lénalidomide (Revlimid®), qui vont à l’évidence améliorer le pronostic des patients. Selon toute vraisemblance, les associations melphalan-prednisone-thalidomide, melphalan-prednisone-bortézomib ou melphalan-prednisone-lénalidomide seront amenées à remplacer l’association historique melphalanprednisone comme traitement de référence du MM du sujet âgé. Ces molécules prendront également leur place dans les procédures de traitement intensif, dans la réduction tumorale avant greffe ou en traitement d’entretien. Le traitement du MM bénéficie aussi des traitements par bisphosphonates, pour prise en charge de l’ostéopathie, et des érythropoïétines recombinantes pour traitement ou prévention de l’anémie. Toutes ces avancées ne doivent pas faire oublier que le traitement symptomatique conserve une importance majeure.



ABSTRACT

The past twenty years have brought continuous progress in the management of care for patients suffering from multiple myeloma (MM). Intensive treatment by autologous peripheral blood stem cell transplantation is now a reference treatment for patients under the age of 65. Since 1999, three new molecules have become available: thalidomide, bortezomib (Velcade®) and lenalidomide (Revlimid®), which will certainly improve patient prognosis. In all likelihood, the association of melphalan-prednison-thalidomide, melphalan-prednisone-bortezomib or melphalan-prednisone-lenalidomide will come to replace the known melphalan-prednisone association as a reference for treating MM in older patients. These molecules will also find their place in intensive treatment procedures, in pre-transplant tumor reduction or in maintenance treatment. Treatment of MM also benefits from bisphosphonate treatment, used to manage bone pathologies, and from recombinant erythropoietin for the treatment or prevention of anemia. All of these advances should not blind us to the fact that symptomatic treatment still plays an important role.



AUTEUR(S)
V. COITEUX, S. TRICOT, M. WEMEAU, T. FACON

MOTS-CLÉS
Myélome multiple, Autogreffe, Thalidomide, Lénalidomide, Bortézomib

KEYWORDS
Multiple myeloma, Autograft, Thalidomide, Lenalidomide, Bortezomib

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (97 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier