ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/4 - 2006  - pp.314-321  - doi:10.1007/s10269-006-0389-z
TITRE
Classifications moléculaires des lymphomes par analyses d’expression génique à haut débit

TITLE
Molecular classification of lymphomas by high-speed gene expression profiling

RÉSUMÉ

Les biopuces à ADN font partie des avancées technologiques importantes des toutes dernières années qui permettent d’ouvrir la voie à une compréhension plus globale et plus approfondie de la biologie tumorale. Par l’hybridation de l’ADN complémentaire synthétisé à partir d’un échantillon tumoral sur une surface contenant des séquences de gènes différents, cette technique va permettre en une seule étape d’évaluerde façon quantitative l’expression de plusieurs milliers de gènes au sein de cette tumeur. Les lymphomes malins, de par leur hétérogénéité tant biologique que clinique, constituent un modèle de choix pour l’utilisation de ce nouvel outil. Appuyée sur des analyses bioinformatiques complexes, l’analyse de plusieurs séries d’échantillons a récemment permis la description des voies de signalisation activées dans ces tumeurs lymphoïdes, aboutissant à la reconnaissance de la proximité ou au contraire à l’individualisation de certains sous-types histologiques, à l’identification de prédicteurs biologiques de diagnostic ou de pronostic, et enfin à la caractérisation de nouvelles cibles pour des agents pharmacologiques spécifiques. À travers les publications réalisées à ce jour, nous allons discuter dans cette revue l’impact de cette technique sur la compréhension de la biologie et la clinique des lymphomes malins, de type Hodgkinien et non Hodgkinien.



ABSTRACT

DNA chips are among the major technological advances in recent years that have led to a more comprehensive and in-depth understanding of tumor biology. This technique, through the hybridization of complementary DNA synthesized from a tumor sample on a surface containing various gene sequences, makes it possible in one step to establish a quantitative assessment of the expression of several thousand genes found in the tumor. Due to their biological and clinical heterogeneity, malignant lymphoma represents an ideal model for the use of this new tool. Complex bioinformatics analyses of several series of samples recently made it possible to described the signaling pathways activated in these lymphoid tumors, which led to recognition of either proximity or individualization of certain histological subtypes, to identification of diagnostic or prognostic biological predictors and, finally, to characterization of new targets for these specific pharmacological agents. By looking at current published studies, we will discuss the impact of this technique on the understanding of the biology and the clinical approach to both Hodgkin’s and non-Hodgkin’s malignant lymphoma.



AUTEUR(S)
C. THIEBLEMONT, L. XERRI

MOTS-CLÉS
Lymphome, Expression génique, Transcriptome, Puce ADN

KEYWORDS
Lymphoma, Gene expression, Transcriptome, DNA chip

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (145 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier