ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/5-6 - 2015  - pp.239-244  - doi:10.1007/s10269-015-2520-5
TITRE
Place des thérapies moléculaires ciblées dans le traitement des cancers de la tête et du cou

TITLE
Molecular Targeted Therapies in Head and Neck Cancer’s Treatment

RÉSUMÉ

Malgré les différents progrès, le pronostic des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETEC) reste péjoratif. En situation de rechute ou métastatique, les possibilités thérapeutiques sont limitées. Depuis plusieurs années, la seule thérapeutique ciblée ayant une autorisation de mise sur le marché est un anticorps ciblant le récepteur à l’EGF : le cetuximab. Aucun facteur prédictif de réponse n’a été mis en évidence. Les technologies à haut débit (CGH, séquençage…) permettent de mieux caractériser les différentes anomalies moléculaires impliquées dans la carcinogenèse des CETEC et d’envisager de nouvelles cibles thérapeutiques, notamment PI3K/AKT/mTOR, NOTCH, FGF/FGFR. Le ciblage du microenvironnement apparaît comme un axe de recherche important. Les facteurs de risque principaux des CETEC sont le tabac et l’alcool ; cependant, l’infection par le human papillomavirus (HPV) a un rôle croissant dans la survenue des carcinomes épidermoïdes oropharyngés. La carcinogenèse de ces deux entités apparaît complètement différente laissant envisager également des thérapeutiques différentes.



ABSTRACT

Patients with recurrent or metastatic squamous cell carcinoma of the head and neck have a poor prognosis. After first-line chemotherapy, therapeutics are limited. For several years, the only approved targeted therapy has been cetuximab, which is a monoclonal antibody that binds to the epidermal growth factor receptor. No predictive biomarkers of response have been identified. The use of high-throughput molecular techniques has allowed characterizing the different molecular abnormalities involved in the carcinogenesis of squamous cell carcinoma of the head and neck and considering new therapeutic targets, including PI3K/AKT/mTOR pathway, NOTCH, and FGF/FGFR. Targeting the microenvironment appears to be an important area of research. The major known risk factors are environmental exposure to tobacco products and alcohol; however, infection with human papillomavirus (HPV) has a rising role in the occurrence of oropharyngeal squamous cell carcinomas. The carcinogenesis of these two entities is different, therefore, different treatments and targeted therapies need to be considered.



AUTEUR(S)
C. EVEN, C. LE TOURNEAU

Reçu le 16 mars 2015.    Accepté le 28 avril 2015.

MOTS-CLÉS
Cancer de la tête et du cou, Thérapies ciblées, Immunothérapie, Immune check points

KEYWORDS
Head and neck cancer, Targeted therapy, Immunotherapy, Immune check points

BIBLIOGRAPHIE
archives.onco.revuesonline.com/revues/59/10.1007/s10269-015-2520-5.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (136 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier