ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/1-2 - 2015  - pp.26-32  - doi:10.1007/s10269-015-2483-6
TITRE
Anesthésie et analgésie pour la chirurgie oncologique du sein en ambulatoire

TITLE
Anesthesia and Postoperative Pain Control for Ambulatory Breast Cancer Surgery

RÉSUMÉ

L’hospitalisation ambulatoire pour chirurgie du cancer du sein progresse régulièrement en France, mais a atteint seulement 8 % en 2012. L’intervention conjointe d’opérateurs extérieurs au circuit chirurgical (médecin nucléaire, radiologue, radiothérapeute) rend plus complexe l’organisation de la chirurgie carcinologique du sein, mais n’exclut pas l’innovation. Les techniques d’anesthésie et d’analgésie utilisées pour la chirurgie conventionnelle sont applicables en ambulatoire en particulier l’épargne morphinique et l’utilisation des anesthésiques locaux. La maîtrise du risque de survenue des effets secondaires comme la douleur aiguë et chronique ainsi que les nausées–vomissements est essentielle par la détection préalable des patients à risque et les prescriptions anticipées lors de la consultation d’anesthésie. L’impact immunosuppresseur potentiel de certains agents médicamenteux d’anesthésie doit être également appréhendé lors d’une prise en charge ambulatoire. L’éducation thérapeutique des patients, les programmes de retour à domicile et les systèmes informatiques d’autosurveillance au domicile peuvent renforcer cette prise en charge.



ABSTRACT

Ambulatory breast cancer surgery is increasing in France, but in 2012 only 8% of breast cancer patients underwent surgery with hospital stays lasting for less than 12 h. Breast cancer surgery is now less invasive with treatment moving toward breast conservation and sentinel node biopsy. The complexity of patient management with several practitioners can be a principal limiting factor, without rigorous selection of patients and a strong organization. Multidisciplinary approach of health professionals is essential, particularly if using intraoperative radiation. Adequate pain relief and prevention of nausea and vomiting in high-risk population should be planned during anesthesia and after discharge. The challenge is to provide safe and effective anesthesia-analgesia with total intravenous anesthesia, reduced opioid use, and local anesthesia continuous infiltration to preserve quality of life and limit immunology depression. Recent improvements must be used in outpatient breast cancer surgery. Follow up at home with perioperative surgical home (PSH) could be improved by patient education activities and by software interface to connect professionals and patients.



AUTEUR(S)
D. FRANCON, L. NGUYEN-DUONG, E. LAMBAUDIE, M. COHEN, J.-L. BLACHE

MOTS-CLÉS
Cancer, Sein, Ambulatoire, Anesthésie, Pain, Chirurgie

KEYWORDS
Cancer, Breast, Ambulatory, Anesthesia, Pain, Surgery

BIBLIOGRAPHIE
archives.onco.revuesonline.com/revues/59/10.1007/s10269-015-2483-6.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (383 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier